Charles Gounod

CHARLES GOUNOD

Né à Paris, le 18 juin 1818, mort à Saint-Cloud, le 18 octobre 1893. Charles Gounod, d’abord élève de Reicha, étudie au Conservatoire de Paris avec Halévy, Paër et Lesueur, et obtient le Prix de Rome en 1839.

Après avoir un temps pensé à entrer dans les ordres, il se tourne vers le théâtre lyrique. Avec Sapho d’abord (1851), mais surtout avec Faust (1859), Mireille (1864) et Roméo et Juliette (1867), il connaît un succès qui ne s’est pas démenti aujourd’hui.

Fidèle à la tradition française, sa veine mélodique préfère la clarté à l’exubérance, la discrétion et la pureté aux effets faciles.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *