La différence entre un wallet custodial et un wallet non custodial.


Le stockage de crypto monnaie est directement associé aux wallets (portefeuilles). Que ce soit sur Metamask, sur un Ledger Nano X ou sur une plateforme comme Binance, vos portefeuilles sont associés à une clé privée, qui sert à signer vos transactions. De nombreuses solutions proposent aussi de stocker cette fameuse clé privée sous forme de “seed phrase” (de 24 mots chez Ledger), plus facile à retenir qu’une suite de caractères hexadécimales complexe. Ainsi, posséder la clé privée d’un portefeuille revient à posséder les crypto actifs contenus dans celui-ci. C’est là que toute la différence se fait entre un wallet custodial (ou portefeuille gardé en français) et un wallet non-custodial. 

Wallet custodial vs wallet non-custodial : 

La différence tient en une phrase : dans le cas d’un portefeuille non-custodial, vous êtes directement le propriétaire de la clé privée qui lui est associée (Metamask, Ledger Nano X, Phantom, etc.), alors que pour un portefeuille custodial, c’est une plateforme qui l’est (Binance, Coinbase, Kraken, etc.). On parle aussi de “light” wallet dans le cas d’un non-custodial. 

En gros, dans le cas d’un portefeuille custodial, c’est la plateforme derrière qui possède vos cryptos mais on peut tout de même nuancer la question. 

Quelle est la meilleure solution ? :

Avantages d’un wallet custodial :

  • Vous ne pouvez pas perdre votre clé privée, puisqu’elle est en possession bien souvent d’une entreprise tierce. 
  • Les oublis sont beaucoup moins pénalisants, puisque l’authentification passe par un mot de passe et/ou un 2FA (authentification à deux facteurs), récupérable assez facilement dans la plupart des cas. 
  • Facilité de transaction, puisque tout ou partie du processus est automatisé par la plateforme, et ne coûte donc quasiment aucun frais

Inconvénients d’un wallet custodial :

  • Obligation d’être connecté à Internet pour manipuler vos cryptos. 
  • Possibilité de voir la plateforme piratée, fermée ou ses fonds volés, puisque indépendants de votre contrôle, et donc moins sécurisés par définition. 

Avantages d’un wallet non-custodial :

  • Vous êtes en possession de la clé privée et donc l’accès au fonds est impossible en dehors de votre volonté (Metamask, Ledger Nano S et Nano X, etc.).
  • Sécurisation accrue de par le fait qu’un potentiel hacker aurait à compromettre directement vos appareils personnels (malware, virus, etc.), au lieu d’une plateforme. 

Inconvénients d’un wallet non-custodial :

  • Possibilité de perte de vos clés privées et/ou seed phrase et donc impossible de retrouver vos fonds. Des solutions existent néanmoins pour les problématiques de perte.
Retour haut de page