La cassure

C’est étrange le corps humain et ses émotions, en plus de ma fibromyalgie est venu s’ajouter une autre douleur. En même temps que je me soignais je pensais que je n’avais pas de chance dans la vie niveau souffrance, que c’était triste à mon âge d’être comme cela, puis d’un coup, j’ai senti que quelque chose se brisait en moi, psychologiquement j’entends, qu’une cassure s’était produite, et je m’effondrai dans un grand sanglot de larmes, qui continu d’ailleurs au moment où je vous écris, je compris que c’était mes forces psychologiques qui me lâchaient, elles avaient tenu jusqu’à là. C’est un ras le bol complet, une déchéance, peut-être une abnégation …
Je sais pas pourquoi j’écris ça, d’habitude je ne suis pas du genre à étaler mes misères…
Je vais me mettre un disque et puis écrire un compte-rendu, il n’y a que ça de bon, la musique.
Tout reprends mais tout n’est que scotch ou un fil tendu a bloc…
Juste le temps d’essuyer tout ça et je reviens