Bach, Liszt, Widor: Ogan Works

Artiste(s): Jae-Hyuck Cho, organ
Compositeur(s): Bach, Liszt, Widor, Kim
Label: Evidence
Date de sortie: 1/11/2019

Carnet de notes
Note Globale: 4.5 out of 5 stars (4,5 / 5)
Interprétation: 5 out of 5 stars (5 / 5)
Qualité sonore: 4.3 out of 5 stars (4,3 / 5)
Bien-être: 4.2 out of 5 stars (4,2 / 5)
Récompense(s):

Donnez votre avis sur notre page Twitter
Partagez votre avis avec les autres internautes sur notre page Facebook

DESCRIPTION, INFORMATIONS

Cet album est autant un hommage à la magnificence et à la complexité d’un instrument qu’aux œuvres qui ont fait et marqué son histoire. Fasciné par l’orgue et par sa beauté depuis toujours, Jae-Hyuck Cho prend ici possession du Grand orgue de la Madeleine, un mythique colosse qui ne cesse aujourd’hui encore d’exercer sur les compositeurs comme sur les interprètes son magnétisme. À ce puissant vecteur d’imagination répond nécessairement le monument Bach, devant lequel le programme choisi par Cho s’incline : de la Toccata BWV 565 aux Fantaisies et Fugues sur thèmes du grand maître de Liszt, Jae-Hyuck Cho établit clairement la filiation dans laquelle il souhaite inscrire son jeu et offre ainsi un album pensé en kaléidoscope, où chaque fragment musical fait écho à son origine.

© Evidence

COMPTE-RENDU

C’est puissant et tellement doux à la fois. Quelle maîtrise, quelle technique, c’est vraiment magique d’entendre toutes ces notes qui s’élèvent vers le ciel et qui auront sûrement une écoute particulière comme nous nous en aurons une.

La sonorité de l’orgue de la Madeleine est vraiment magistrale, la manière d’en jouer est tout aussi spéciale, lier un maximum les notes, chose difficile dans un récital complet. Bravo et merci à Jae-Hyuck pour ces instants partagés et ses choix qui valorisent encore plus l’orgue.


Donnez votre avis sur notre page Twitter
Partagez votre avis avec les autres internautes sur notre page Facebook