Eric Coates – Orchestra Works, Vol.1

NOTE GLOBALE: 4.5 out of 5 stars (4,5 / 5)

Artiste(s): BBC Philharmonic Orchestra & John Wilson
Compositeur(s): Eric Coates
Label: Chandos
Date de sortie: 27 septembre 2019

Carnet de notes
Interprétation: 4.5 out of 5 stars (4,5 / 5)
Qualité sonore: 4.6 out of 5 stars (4,6 / 5)
Bien-être: 4.3 out of 5 stars (4,3 / 5)
Récompense(s):

Ecouter l'album en streaming sur Apple Music
Acheter l'album sur Amazon
Partagez votre avis sur notre page Facebook

DESCRIPTION, INFORMATIONS

Eric Coates a étudié à la Royal Academy of Music sous la direction de Frederick Corder (composition) et de Lionel Tertis (alto). Il a joué dans des quatuors à cordes et dans des groupes de fosse de théâtre avant de rejoindre des orchestres symphoniques dirigés par Thomas Beecham et Henry Wood. Son expérience de joueur s’ajoute à la formation rigoureuse que Coates avait reçue à l’académie et contribua à son talent de compositeur. En 1919, il abandonne définitivement l’alto et, jusqu’à sa mort, gagne sa vie en tant que compositeur et chef d’orchestre occasionnel. Sa production prolifique comprend la suite Londres (1932), dont la célèbre marche «Knightsbridge» est le dernier mouvement; la valse Au bord du lagon endormi (1930); et Dam Busters March(1954). Les premières compositions de Coates ont été influencées par la musique d’Arthur Sullivan et d’Edward German, mais son style a évolué au fil des changements de goûts musicaux. Ses œuvres ultérieures incorporent des éléments dérivés du jazz et de la musique de groupe de danse. Sa production se compose presque entièrement de musique orchestrale et de chansons. À l’exception d’un ballet court infructueux, il n’a jamais écrit pour le théâtre, et seulement de temps en temps pour le cinéma. John Wilson a passé de nombreuses années à éditer toutes les œuvres orchestrales de Coates et utilisera désormais ces nouvelles éditions pour ce cycle d’enregistrements avec le BBC Philharmonic.

Chandos records

COMPTE-RENDU

Dès les premières mesures nous entrons dans un voyage fantastique, tous les instruments sont utilisés et la beauté du son rend le spectacle encore plus grandiose. En v’la du swing, des grandes envolées orchestrales, des valses à milles harmonies… Bref, ça sonne la grande Amérique mais c’est la grande Bretagne que nous avons là, et elle brille de mille feux, nous avons cette chance d’entendre ces joyaux grâce à un grand chef John Wilson et du célèbre BBC Philharmonic Orchestra.


IDÉES CDs