Mozart (Arr. I Lachner) Piano Concerti K.246 & K.488 (World Premiere)

Artiste(s): Didier Castell-Jacomin, Vienna Chamber Symphony Quintet: Nadia Kalmykova, Lukas Medlam, Nebojsa Bobo Bekcic, Sergio Mastro, Felipe Medina
Compositeur(s): Mozart
Date de sortie: 12 avril 2019
Label: Naxos

QOBUZ HI-RESNAXOSSITE DIDIER CASTELL-JACOMIN


Le concerto pour piano n°23 est une oeuvre d’une richesse incroyable, il y foisonne une quantité conséquente de ligne mélodique. Tout ce lyrisme nous emporte dans un nid de délicatesse et de douceur infime.

« Didier Castel-Jacomin » et le « Vienna Chamber Symphony Quintet » nous rendent une copie parfaite du concerto, bien que cela soit difficile. L’ambiance s’en trouve plus sombre et n’en est que plus touchante. L’Adagio est poignant, comme un souffle qui se meurt lentement, la mélodie s’accroche désespérément mais elle succombera dans un pianissimo.

Dans Die Zauberflöte (The Magic Flute), le « Vienna Chamber Symphony Quintet » nous donne à entendre une riche interprétation de cette oeuvre, avec une maîtrise parfaite des dynamiques de jeu et une technique qui surmonte toute la complexité de la partition. Le rendu y est unique et tellement beau à entendre.

Le Piano Concerto No. 8 in C Major ferme la marche de l’album. De la grâce, de l’inquiétude et de la tension, toute cette atmosphère énigmatique de ce huitième concerto est retranscrite parfaitement par l’ensemble de Didier Castel-Jacomin.

Les deux concertos présents dans cet album sont des arrangement pour petits ensemble fait par « Ignaz Lachner » (qui vénérait Mozart) et une transcription de Die Zauberflöte (The Magic Flute) par un anonyme. On pourrait craindre de perdre toute atmosphère lorsque qu’elles sont retranscrites pour un petit groupe, on peut aimer comme ne pas aimer, mais il est forcé de constater que le Wiener Kammer Symphonie Quintet et Didier Castell-Jacomin ont grandement réussi le pari. Et il faut avouer qu’ils n’en perdent rien de leur expressivité et de leur lyrisme, toute la technique de virtuose et toutes les atmosphères ambiguës sont bien présentes. C’est donc une réussite que nous avons là.

COTATION & DISTINCTION

Distinction: Aucune

Notes attribuées

Interprétation:4.5 out of 5 stars (4,5 / 5)
Répertoire:4 out of 5 stars (4,0 / 5)
Son:3.5 out of 5 stars (3,5 / 5)
Bien-Être:4 out of 5 stars (4,0 / 5)
Average:4 out of 5 stars (4,0 / 5)

<< Voir les résultats du sondage >>