Prokofiev: Sonata for Violin, Percussion and String Orchestra (Live) review

NOTE GLOBALE: 4.5 out of 5 stars (4,5 / 5)

Artiste(s): Sebastian Bohren & Georgian Chamber Orchestra
Compositeur(s): Sergueï Prokofiev
Label: Sony
Date de sortie: 27/09/2019

Carnet de notes
Interprétation: 5 out of 5 stars (5 / 5)
Qualité sonore: 4.8 out of 5 stars (4,8 / 5)
Bien-être: 4.5 out of 5 stars (4,5 / 5)
Récompense(s): Choix Classique HD

Ecouter l'album en streaming sur Apple Music
Acheter l'album sur Amazon
Partagez votre avis sur notre page Facebook

COMPTE-RENDU

Cette Sonate Op. 80 est à la base pour violon et piano, elle a été transcrite par ‘Andrei Pushkarev’, qui est également percussionniste, pour cordes et percussions. C’est une merveille que l’on à la chance d’entendre là.

Dès le premier mouvement on sait déjà que cette interprétation de la sonate pour violon sera grandiose. L’Andante est plutôt de caractère sévère, le jeu du violon y est comme un supplice et c’est de toute beauté, l’archet délivre un son extraordinaire, un son venu d’ailleurs, comme le chant profond d’une baleine.

Le second mouvement est une explosion de sonorités, la caisse claire et le tambour appuient la cadence et les accords lourds des archets gonflent les forces du tableau de la bataille glaciale.

Le troisième mouvement est en partie plus serein, il se fait douceur avec ce violon qui fait monter lentement la tension jusqu’à ce que l’air devienne funèbre. Tandis que les archets se tiennent prêts, un xylophone rend l’ambiance plus sereine et apaisante.

Le dernier mouvement est tel le final d’une bataille gagnée, le violon semble y respirer de toute sa grandeur et offrant une dernière part de douceur puis dans un moment inquiétant venu des cordes, le violon vient chanter une phrase apaisante. Le plus dur est fait

Il faut avouer que cette version est magistrale et sa retranscription pour orchestre est a tomber et est magistrale, quelle puissance et quelle délicatesse la fois. C’est tout simplement une version culte.

Dans chaque moments difficiles il y’aura toujours un espoir de mieux-être.


IDÉES CDs