Schubert Last Piano Sonatas

NOTE GLOBALE: 4.5 out of 5 stars (4,5 / 5)

Artiste(s): Francesco Piemontesi
Compositeur(s): Franz Peter Schubert
Label: Pentatone
Date de sortie: 20 septembre 2019

Carnet de notes
Interprétation: 4.5 out of 5 stars (4,5 / 5)
Qualité sonore: 4.7 out of 5 stars (4,7 / 5)
Bien-être: 4.3 out of 5 stars (4,3 / 5)
Récompense(s):

Ecouter l'album en streaming sur Apple Music
Acheter l'album sur Amazon
Un questionnaire sur l'album basé sur la musicothérapie.

DESCRIPTION, INFORMATIONS

Pianiste suisse Francesco Piemontesi interprète les trois dernières sonates pour piano de Schubert (D958-D960) sur son premier album Pentatone, après des années d’engagement avec ces œuvres extraordinaires. Ces sonates continuent de fasciner les pianistes et les auditeurs jusqu’à ce jour. Ils font sans doute partie des musiques les plus existentielles jamais écrites pour le piano, pleines de beauté et de tristesse, célébrant la vie tout en anticipant la mort prématurée du compositeur. Même si Schubert avait à peine trente ans lorsqu’il a écrit ces œuvres, elles révèlent le caractère surnaturel et détaché de ce que l’on appelle souvent un «style tardif», alors que la musique reste très expressive et personnelle.

Pentatone

COMPTE-RENDU

L’introduction de ce récital débute par la « Sonate en C Minor, D. 958« , est déjà nous entendons la qualité de jeu, du touché et le rapport excellent avec les pédales du pianiste Francesco Piemontesi . La force du premier mouvement est joué avec un peu plus de retenue, ce qui lui donne un aspect moins dur à l’oreille et c’est aussi très bien comme cela. Francesco arrive parfaitement à mélanger puissance et douceur, l’harmonie est plus évidente ici que dans d’autres interprétations. L‘adagio est magnifiquement interprété, calme et tranquille il nous offre un merveilleux moment de douceur mais ne tombe jamais dans le mélo, toute la richesse d’émotions et de techniques de Francesco se révèle ici. Le Menuetto est comme un discours de « bipolaire » que le pianiste romantise. L’Allegro me fait penser à une marée qui, avec tous ses rouleaux, viendrait frapper avec force le mur de la jetée.

Dans l’introduction de la « Sonate en A Major, D. 959 » on aurait mis un synthétiseur à la place du piano aux premiers accords du premier mouvement nous serions partis pour un rock (petite plaisanterie). Après ce départ énergique vint une période de calme et de beauté, puis une ballade qui fait du bien, Francesco l’interprète formidablement bien. Dans le troisième mouvement, le temps d’un instant, la beauté et le bonheur sont apparus, mais ce fut trop bref pour en savourer chaque note car le tumulte a vite repris sa marche. Quelle tristesse, j’aurais aimé entendre Schubert jouer avec cette essence.

Nous sommes souvent entre deux sentiments dans ces trois dernières sonates de Schubert. Toujours sur fil de l’émotif, il serait facile de tomber d’un côté comme de l’autre, Francesco reste parfaitement sur le bon rail, sa technique assurée lui garantit un jeu légèrement sinueux afin de n’être trop fade, c’est là toute la beauté de ce récital, et n’est ce pas un peu une forme de sérénité qu’avait Schubert. Tous les jeux proposés dans ce récital mettent tous en avant la mélodie plus que la technique, mais sans jamais s’en défaire.

Quand on parle de Schubert nous entendons souvent les mots, puissance, ténèbres, passion démoniaque, fureur, plainte … Mais lorsque j’écoute « Francesco Piemontesi » jouer ses trois dernières sonates, je ne vois pas ces mots dans ma tête. Je pense que certains interprètes ont préféré choisir comme ligne de conduite, l’excès émotionnelle, et d’autres, comme Francesco, sont un peu plus moins tragédiens dans leur approche des trois œuvres.

Classique HD se tourne vers des œuvres, des interprétations, qui font passer des émotions « apaisantes » aux mélomanes, il est donc normal que l’interprétation de Francesco est en bonne place sur notre liste.


IDÉES CDs

Les réponses du questionnaire

Qu'avez-vous pensé de cet album ?
0.00 / 0 votes

Au cours de l'écoute avez-vous pensé à un souvenir où avez-vous imaginé une situation, une histoire... ?

Un souvenir 0 / 0

0%

Une imagination 0 / 0

0%

Rien du tout 0 / 0

0%

Était-ce Agréable ou Désagréable ?

Souvenir agréable 0 / 0

0%

Souvenir désagréable 0 / 0

0%

Imagination agréable 0 / 0

0%

Imagination désagréable 0 / 0

0%

Qu'avez-vous le plus aimé dans cette musique ? (3 choix possibles)

Sa simplicité 0 / 0

0%

Sa complexité 0 / 0

0%

Son rythme 0 / 0

0%

Sa mélodie 0 / 0

0%

L'instrument principal 0 / 0

0%

Sa gaieté, sa bonne humeur 0 / 0

0%

Sa douceur, sa tendresse 0 / 0

0%

Autre 0 / 0

0%

Rien en particulier 0 / 0

0%

Aimeriez-vous faire connaître cette musique à l'un de vos proches ?

Oui 0 / 0

0%

Non 0 / 0

0%