Soirée - Magdalena Kozena & Friends

Soirée – Magdalena Kozena & Friends Review

NOTE GLOBALE: [usr 4]

Artiste(s): Magdalena Kožená, Andrew Marriner, Wolfram Brandl, Rahel Rilling, David Adorjan, Kaspar Zehnder, Sir Simon Rattle, Yulia Deyneka
Compositeur(s): Ernest Chausson , Antonín Dvořák , Johannes Brahms , Igor Stravinsky , Maurice Ravel
Label: Pentatone
Date de sortie: 13 septembre 2019

Carnet de notes
Interprétation: [usr 4.3]
Qualité sonore: [usr 4.5]
Bien-être: [usr 4]
Récompense(s):

Ecouter l'album en streaming sur Apple Music
Acheter l'album sur Amazon
Un questionnaire sur l'album basé sur la musicothérapie.

[modalsurvey id= »92266541″ style= »click »]

DESCRIPTION, INFORMATIONS

Soirée capture l’atmosphère de la musique informelle et domestique. La mezzo-soprano tchèque Magdalena Kožená propose une collection intime et très personnelle de chansons internationales, accompagnée d’un groupe d’amis musiciens exceptionnels, dont Sir Simon Rattle, qui fait ses débuts en tant que pianiste. Le lied allemand est représenté par Brahms (Two Songs, Op. 91 et Five Ophelia Songs, WoO 22) et Strauss (Morgen!), La chanson française de Chausson (Chanson perpétuelle) et Ravel (Chansons madécasses), et avant-première du XXe siècle -gardisme avec les trois chansons de Stravinsky de William Shakespeare. Entre ces explorations, Kožená revisite ses racines musicales avec une sélection de chansons de Dvořák, arrangées par Duncan Ward, ainsi que les Nursery Rhymes de Janáček.

Label Pentatone

COMPTE-RENDU

L’album de Magdalena Kožená est très intime malgré ce qu’on pourrait croire à la vue du titre sur la pochette. En parlant de la pochette je pense que tout le monde s’attendait à la direction de Sir Simon Rattle, mais non il n’en ai rien, pour la première fois il joue le rôle de pianiste, on ne va pas se mentir ce ne sont pas de grands accompagnements, avec les chansons choisies par la mezzo-soprano il ne faut pas s’attendre à de « grandes envolées pianistiques », mais je trouve la surprise de bon goût. Magdalena, comme à son habitude, a fait le choix de revisiter certaines chansons de son répertoire, elles sont tellement bien arrangées qu’on a l’impression de les écouter pour la première fois, elles retrouvent une autre vie tandis que la voix de Magdalena reste intacte.

C’est un bel album que nous avons là et les fans de Magdalena Kožená seront ravis et les novices également.


IDÉES CDs

Les réponses du questionnaire

[survey_answers id= »92266541″ bgcolor= »#e7baa0″ color= »#e5dace »]


Mots-clés: Mezzo-Soprano, Ernest Chausson, Antonín Dvořák, Johannes Brahms, Igor Stravinsky, Maurice Ravel