ADN Baroque / Théophile Alexandre et Guillaume Vincent

SITE DE L’ARTISTEAPPLEKLARTHE

Interprétation:5 out of 5 stars (5,0 / 5)
Oeuvre:5 out of 5 stars (5,0 / 5)
Son:4 out of 5 stars (4,0 / 5)
Bien-être:4.5 out of 5 stars (4,5 / 5)
Average:4.6 out of 5 stars (4,6 / 5)
  • Artiste Principal:  Théophile Alexandre, Guillaume Vincent
  • Invitées: Chantal Santon, Marion Tassou
  • Album:  ADN Baroque
  • Compositeurs: Bach, Haendel, Monteverdi, Porpora …
  • Date de sortie d’origine: 14 septembre 2018 
  • Label: Klarthe
  • Durée totale: 01:13:07
  • Genre: Baroque

Le baroque mis à nu en piano-voix ! Le contre-ténor Théophile Alexandre et le pianiste Guillaume Vincent osent déshabiller le baroque en piano-voix. Bach, Haendel, Purcell, Rameau, Vivaldi… En 21 pièces, comme les 21 grammes du poids de l’âme, c’est toute l’essence du baroque qui est mise à nu, dévoilant la modernité de son ADN mélodique et son humanité en clair-obscur. © Klarthe

CRITIQUE HD

Quand la première œuvre démarre, « L’incoronazione di Poppea, SV 308: Oblivion soave« , on prend une claque; on ne s’attend pas à une telle déferlante de beauté ! Le décor est posé: un piano qui joue sur la corde sensible, et une voix de contre-ténor qui va faire chavirer nos émotions, le tout dans une ambiance feutrée.

Le piano de Guillaume Vincent est toujours bien calibrer, toujours dans la bonne dynamique. Un jeu qui allie technique et beauté des harmonies. Les notes qu’il déploie sont sensibles et intimes, elles frappent avec justesse et bousculent notre âme de mélomane. Sur certains arrangements on peut surprendre Guillaume en Jazzman, quelques petits riffs, phrasés bien placés afin de ne pas décolorer l’ambiance générale du disque.

La voix de Théophile Alexandre est sans artifice quelconque, pas de filet, et c’est tout à son honneur. Son timbre nous invite à un voyage baroque différent de ce qu’on a pu entendre jusqu’à présent, un baroque plus intimiste.
Il s’en sort à merveille techniquement dans ce style complètement dépouillé, son interprétation est juste et il n’en fait jamais trop.
Les arrangements piano/voix sont d’une grande beauté. Avec des harmonies qui vont toujours vers la mélancolie, la douceur et un brin de fragilité. Le baroque est bien mis à nu, et de très belle façon.

Le package cd est d’une beauté à faire pâlir le label jaune… Il est en quelque sorte, la porte d’entrée du spectacle « ADN Baroque« , tout simplement …

M A G N I F I Q U E


Album de la semaine du 10 avril au 17 avril 2019