Elgar, Mozart, Debussy Violin Sonatas

Artiste(s): The Dancewicz-Doucet Duo (Dominika Dancewicz, violon; Donald Doucet, piano)
Compositeur(s): Elgar, Mozart, Debussy
Date de sortie: 27 février 2018
Label: ℗ 2018 The Dancewicz-Doucet Duo

APPLE MUSICThe Dancewicz-Doucet Duo


Le premier CD complet du duo, composé de musique d’Edward Elgar, de W.A. Mozart et de Claude Debussy, a été publié en janvier 2018, acclamé par la critique . L’album est maintenant disponible dans le monde entier sur toutes les plateformes Internet. Il peut être également acheté sur le site du duo.

Site officiel des artistes

Ce disque m’est arrivé tout droit de Houston, non par fusée mais par voie postale. Voilà pour la petite histoire

  • Elgar
    • Les dynamiques sont très bien tenues dans le premier mouvement qui est intrépide et implacable. Le jeu de Donald est bien enlevé et sans nul artifice, Dominika délivre ses notes avec brio et ses phrases sont magnifiquement chantantes et gorgées d’émotions.
    • Le second mouvement se qualifie de fantastique et curieux. Les deux instruments ont un dialogue bien curieux puis c’est sur une vaste mélodie au violon qui finit ce mouvement.
    • Le mouvement suivant est techniquement parfait. Et l’émotion y est ressentie, un bel apaisement qui conclut cette sonate agréable par sa beauté et ses petites subtilités.
  • Mozart
    • Tout l’élan du premier mouvement de la sonate est tenu de mains de maître. Peut être un léger manque d’équilibre sonore entre les deux instruments dans l’allegro qui demande une certaine perfection, ou alors ce fût un infime retard entre le Largo et l’Allegro.
    • La réexposition du thème dans le second mouvement est de toute beauté. On ressent toute l’émotion dégagée par nos deux chambristes.
    • Le rondo final délivre une joyeuse atmosphère festive. Et nos deux virtuoses nous montrent là leur connivence acquise au fil du temps.
  • Debussy
    • Lorsque Debussy compose cette ultime sonate, la maladie a fait son chemin et le compositeur est très fatigué.
    • Elle n’a pas la même symétrie que les autres et ni la même grâce. Mais il faut avouer que nos deux virtuoses savent révéler les moments passionnés, angoissés et teinter de gaietés ce qui n’est surement autre que la fin que Debussy essayait de masquer dans le dernier thème qu’il voulait « très animé« , mais en vain.

Voilà un bel album remplit de sentiments qui fait resurgir bien des émotions qu’elles soient douces, joyeuses et tendres. Mais le duo a également une belle part de techniques qu’il offre avec modestie. Merci Houston pour cette petite touche frenchy (Debussy).

La prise de son est sans prise de tête, c’est du pur direct, pas d’artifices, rien de tout cela. C’est un son brut et ça nous rapproche des deux instruments.

COTATION & DISTINCTION

Distinction: Aucune

Notes Techniques:

Interprétation:4.5 out of 5 stars (4,5 / 5)
Répertoire:4 out of 5 stars (4,0 / 5)
Son:4 out of 5 stars (4,0 / 5)
Average:4.2 out of 5 stars (4,2 / 5)

Note de Bien-Être: 4 out of 5 stars (4 / 5)

<< Voir les résultats du sondage >>