Prokofiev: Masques & Sonatas for Violin and Piano

HI-RES QOBUZAPPLE MUSICFUGA LIBERA

  • Artiste Principal:  Elsa Grether (Violon), David Lively (Piano)
  • Œuvres: Masques – Sonatas For Violin And Piano
  • Compositeur: Sergei Prokofiev
  • Date de sortie d’origine: 5 avril 2019 
  • Label: Fuga Libera
  • Durée totale: 01:09:34
  • Genre: Classique

A PROPOS

Le titre Masques, en référence au ballet Roméo et Juliette, reflète cette musique visionnaire, pleine d’esprit et de couleurs, souvent théâtrale, exprimant toutes les émotions humaines. Les mille personnages qu’elle fait naître sont tour à tour acteurs puis spectateurs de leur propre vie. La Première Sonate, véritable épopée, nous mène de la désolation pétrie d’angoisse traversée d’un souffle évoquant « le vent sur les tombes » au lyrisme nostalgique – souvenir d’un paradis perdu ? – de la joie frénétique mue par une formidable énergie rythmique au climax apocalyptique de l’oeuvre : éclatement, dissolution de tous les espoirs, avant un retour à la blancheur glacée du début puis la résignation finale. La Seconde Sonate, d’un pur lyrisme, ponctuée d’humour, est en quelque sorte le pendant lumineux de la première.

CRITIQUE HD

La subtilité de nos deux concertistes frappe dès les premières mesures. Une forme de douceur, que j’aimerais appelée « sonatine », si vous me le permettez; puis la légère douceur se fait tempétueuse, le contraste est bien là (Prokofiev aimait le contraste). Les nuances sont très bien interprétées, la dynamique n’est en aucun point agressive.

Le jeu de David Lively est vraiment parfait. C’est puissant et tendre à la fois. Il sait se faire douceur pour le soutien du jeu d’Elsa et il sait également forcer son jeu sans jamais dépasser cette subtil dynamique instaurée d’entrée de jeu.

Crédit photo © Klara Beck

Le violon d’Elsa Grether se promène sur ces sonates, la technique est sans faille et dans ce train de pièces musicales elle ne déraille jamais. Le chant du violon est vraiment d’une toute beauté.

Crédit photo © Klara Beck

C’est vraiment l’accord parfait entre ces deux interprètes. Une technique au service du bien-être.

Cette superbe ambiance qu’installe Elsa et David sur « Andante assai » de la Sonate No. 1… Là on atteint un sommet. L’Andante est rempli de beauté et habité d’un sentiment difficile à décrire. Mais que c’est beau. Un must !

Crédit photo © Klara Beck

Le mixage du son a grandement joué dans ces instants musicaux. On peut sentir le gros travail qu’a fait la technique. Ils ont donné juste ce qu’il fallait de rondeur pour s’en trouver avec un son « piano » hyper agréable.
Le violon a donné tant de sensation, de caractère et nous a révélé toute sa splendeur.
Encore une fois c’est grâce à la technique du son qu’on peut entendre avec une telle qualité le travail des musiciens ! Et plus précisément ici; de vivre tant d’émotions, de voir tant de subtilités et d’entendre la si belle voix des instruments. Un Master de grande classe !

Interprétation:5 out of 5 stars (5,0 / 5)
Oeuvre:4.5 out of 5 stars (4,5 / 5)
Son:5 out of 5 stars (5,0 / 5)
Bien-être:5 out of 5 stars (5,0 / 5)
Average:4.9 out of 5 stars (4,9 / 5)
https://embed.music.apple.com/fr/album/1455241442?width=660px+height=450px