Korngold – Symphony in F sharp/Straussiana/Theme & Variations

Note Globale: 4.3 out of 5 stars (4,3 / 5)

Artiste(s): Sinfonia of London, John Wilson
Compositeur(s): Erich Wolfgang Korngold
Label: Chandos
Date de sortie: 6 septembre 2019

Carnet de notes
Interprétation: 5 out of 5 stars (5 / 5)
Qualité sonore: 4.8 out of 5 stars (4,8 / 5)
Bien-être: 4.2 out of 5 stars (4,2 / 5)
Récompense(s): Choix de Classique HD

Ecouter l'album en streaming sur Apple Music
Acheter l'album sur Amazon
Un questionnaire sur l'album basé sur la musicothérapie.

Description, Informations…

Mieux connu en tant que compositeur de musique de film, Korngold est né à Brünn, en Autriche-Hongrie (aujourd’hui à Brno, en République tchèque). En tant que pianiste et compositeur, il était un enfant prodige. Mahler et Strauss ont été impressionnés par le jeune musicien et lui ont recommandé d’étudier avec Zemlinsky plutôt que de «perdre son temps» au conservatoire de musique. Korngold émigre aux États-Unis avec sa famille en 1934, où il révolutionne la bande originale d’Hollywood en composant des partitions pour des films tels que The Sea Hawk, Captain Blood et The Adventures of Robin Hood. Composée entre 1947 et 1952 et dédiée à la mémoire de Franklin Delano Roosevelt, sa (seule) symphonie est une réponse sincère au conflit de la Seconde Guerre mondiale. La première, en 1954 à Vienne, était sous-répétée et sans succès. Le travail resta négligé jusqu’à ce que Rudolph Kempe découvre une partition et des parties à Munich et la ressuscite. Les thèmes et variations et Straussiana ont tous deux été commandités par l’Association of American School Orchestras, mais Korngold ne fait aucune concession à la jeunesse dans ses écrits. Straussiana reflète également son amour de longue date pour la musique de Johan Strauss II. Formé à l’origine en 1955, Sinfonia of London a été reconstitué en 2018 par le chef d’orchestre britannique John Wilson pour se consacrer, au moins dans un premier temps, à des projets d’enregistrement dont cette parution est la première.

Label Chandos

Compte-Rendu

Dans son écriture musicale on découvre facilement que Korngold a été avant tout un compositeur de musique de film, il est facile de le déceler dans « Theme and Variations« . Il se sert de tous les instruments qu’il a sous la main et c’est donc un beau florilège de sonorités qu’on peut entendre. Chaque instrument est utilisé à bon escient. Nous finissons sur une petite valse hommage « Straussiana » qui n’a rien à envier au maître de la valse, c’est même plus aérée, les sons ne se retrouvent pas là pour accentuer un quelconque passage, et non, pas avec Korngold, chaque chose à sa place et pas besoin de faire un entassement de sonorités qui nuirait à l’œuvre. Et cette façon de jouer avec l’Orchestre est la meilleure technique à mon sens, nous ne sommes pas après tout à un concert d’André Rieu…

Cet album est une belle découverte ou redécouverte pour certain, et le maestro John Wilson et le Sinfonia of London font des merveilles sur ces partitions. C’est captivant, et qui dit captivant veut dire qu’on ne pense à rien d’autre pendant l’écoute…


Les réponses du questionnaire

Qu'avez-vous pensé de cet album ?

3.00 / 1 votes

Au cours de l'écoute avez-vous pensé à un souvenir où avez-vous imaginé une situation, une histoire... ?

Un souvenir 0 / 1

0%

Une imagination 0 / 1

0%

Rien du tout 1 / 1

100%

Était-ce Agréable ou Désagréable ?

Souvenir agréable 0 / 0

0%

Souvenir désagréable 0 / 0

0%

Imagination agréable 0 / 0

0%

Imagination désagréable 0 / 0

0%

Qu'avez-vous le plus aimé dans cette musique ? (3 choix possibles)

Sa simplicité 0 / 0

0%

Sa complexité 0 / 0

0%

Son rythme 0 / 0

0%

Sa mélodie 0 / 0

0%

L'instrument principal 0 / 0

0%

Sa gaieté, sa bonne humeur 0 / 0

0%

Sa douceur, sa tendresse 0 / 0

0%

Autre 0 / 0

0%

Rien en particulier 0 / 0

0%

Aimeriez-vous faire connaître cette musique à l'un de vos proches ?

Oui 0 / 0

0%

Non 0 / 0

0%

Mots-clés: Concertos, Works for Orchestra